Les Compagnons de la Noé

Les Compagnons de la Noé

Notre artillerie médiévale

Notre artillerie médiéval


Pour les besoins de nos différents spectacles les Compagnons de la Noé ont construit des reproductions  en décors de machines de guerre  médiévale.

1.       La catapulte

2.       La bricole

3.       La bombarde

4.       Le veuglaire

5.       Le ribaudequin

 

1.       La catapulte : Utilisation avant l’an mille.


Notre engin représente une machine avec une large cuillère de bois actionnée  à l’aide d’un mécanisme à ressort (torsion, tendons d’animaux), le tout reposant sur un châssis de bois de préférence roulant. Trop humide pour nos climats d’Europe, elle fut  sans doute abandonnée à l’époque de Charlemagne. Fabrication pour notre spectacle médiéval fantastique de 2006 

«  L’ultime alliance »

 

 


 

2.        La bricole : Utilisation XIIe – XVe siècle


Machine à traction humaine pouvant projeter des boulets de pierres de 10 à 30 kgs. La bricole est un bon moyen de défense souvent installée dans la cour des châteaux ou montée sur des plates formes sur les tours ou sur les murailles. Fabrication pour le spectacle de 2009

« Les derniers Templiers »



3.       La bombarde ou bouche à feu : Utilisation début du XIVe siècle.


Très dangereuse pour leurs utilisateurs, souvent des prisonniers. Les bouches a feu tiraient des boulets de pierre. Très bruyante et beaucoup de fumée, les premières bombardes apparurent dès le début du XIVe siècle. Fabrication de deux bombardes pour notre spectacle médiéval de 2003 « Bataille pour la liberté »



 

4 .  Le veuglaire : utilisation XIV siècle.


Pièce d’artillerie en fer forgé qui se charge par la gueule, puis suivant des améliorations au cours du XVe siècle  en les chargeant par la culasse. Cadence de tir, 3 tirs par minute avec une meilleure qualité de la poudre. Fabrication pour notre spectacle de 2012

« Aliénor de Bon-Village femme de guerre »


 


5 . Le ribaudequin : Milieux XVe siècle.


Quatre tubes jumelés qui tirent de petits boulets Tirs simultanés, efficace contre une charge de fantassins. Peut-être l’ancêtre de la mitrailleuse ? Fabrication pour notre spectacle de 2012 « Aliénor de Bon-Village femme de guerre)

 




12/11/2010
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres